Article "VO News" - 14 décembre 2015

FN : trois élus frontistes Val d’Oisiens au Conseil régional

Karim Ouchick, Wallerand Saint Just et Jean-Michel Dubois
 

Le FN arrive sans surprise troisième à l’issue de ce second tour des élections régionales. Avec 14 % des suffrages, le parti frontiste fait moins bien qu’au premier tour. Dans le Val d’Oise, il enregistre une forte baisse et obtient moins de sièges qu’il ne le souhaitait.

Le FN ne parvient pas à transformer l’essai du premier tour.  Le candidat frontiste en Ile-de-France, Wallerand Saint Just, qui savait que la victoire n’était pas à portée, s’était fixé l’objectif d’améliorer son score au deuxième tour. Avec 14% des voix, le candidat frontiste n’atteint pas le but souhaité. Pis, il perd quatre points par rapport au premier tour. Malgré la déception, le candidat FN relativise et préfère rester sur la percée du FN en Ile-de-France et son retour au Conseil Régional. « Il semble que j’ai un peu pâti du duel Pécresse-Bartolone mais je me maintiens quand même à des résultats appréciables. Notre but était de retrouver un groupe le plus important possible au Conseil régional d’Ile de France pour être la force d’opposition (…). Notre but est atteint et croyez-moi, nous ne serons pas des cailloux mais des rochers dans les chaussures de celui qui va être déclaré président », a déclaré Wallerand Saint Just.

Le FN loupe aussi le coche dans le Val d’Oise

Dans le Val-d’Oise,  le FN n’a pas non plus réussi à garder son capital de voix du premier tour, les électeurs ayant préféré la candidate LR Valérie Pécresse. La baisse est même plus importante. Le parti de Marine Le Pen atteint 19,36 % des suffrages,  presque six points de moins que la semaine dernière. Le parti n’a pas profité du report des voix d’une partie des électeurs de DLF, crédité de 6,5% au premier tour. Mais surtout, le FN n’a pas du tout bénéficié du sursaut des abstentionnistes du premier tour qui se sont déplacés aux urnes, avec une participation dans le département de 51,25%, soit près de 9 points de plus que la semaine passée. Pour la tête de liste Val d’Oisienne, Jean-Michel Dubois, le parti a été victime d’un vote utile.

Vidéo Le FN 95 décroche trois sièges à la région Ile-de-France "

Comme Wallerand Saint Just, Jean Michel Dubois préfère voir le positif : « Le résultat est certes décevant mais il est non négligeable par rapport à 2010. Malgré ce vote utile, nous avons résisté ».

Les élus frontistes signent leur retour en force dans l’hémicycle du Conseil régional après une mandature d’absence mais, ils seront moins nombreux qu’espéré. Les candidats d’extrême droite seront 22 à intégrer la région. Dans le Val d’Oise, le FN décroche trois sièges au lieu des cinq visés. Le chef de file Jean-Michel Dubois, sera accompagné de Corinne Berthaud et de Karim Ouchick.