Communiqué de Wallerand de SAINT JUST, Secrétaire de la fédération FN-RBM de Paris, Tête de la liste FN-RBM aux élections régionales en Île de France

 

En cette journée de protestation des buralistes, je tiens à apporter mon soutien à ces animateurs indispensables de la vie commerçante de nos villes et villages.
Outre le tabac, ils assurent la diffusion de la presse, de jeux populaires, de produits postaux, de timbres fiscaux et d’une multitude de produits ou services de proximité. Ce sont des activités que lorgne la grande distribution en quête permanente de récupération puis d’élimination du commerce à taille humaine.

Aujourd’hui, les buralistes sont en butte au projet de paquet neutre de Marisol Touraine. Il est évident que cela va aggraver la concurrence déloyale des trafics et autres achats transfrontaliers. Déjà une cigarette sur quatre consommée en France ne vient pas de chez un buraliste mais de cette économie parallèle et déloyale qui met à bas des pans entiers de notre économie locale : plus d’un millier de buralistes disparaissent chaque année.

Force est de constater que depuis 15 ans les buralistes sont déstabilisés par des mesures prises sans tenir compte des conséquences graves qu’elles peuvent avoir sur l’économie de leur commerce. On leur propose des « contrats d’avenir » dont la majorité des décisions ne voient jamais le jour. Ainsi, où sont les nouveaux services publics promis par la signataire des derniers contrats, une certaine Valérie Pécresse ?

Les buralistes sont bien placés pour le savoir : UMP / PS, les mêmes histoires, les mêmes politiques, les mêmes impasses. Seul le Front National se soucie de l’avenir de leurs commerces et le leur fera savoir dans un tract distribué ce soir à leur rassemblement de la Mutualité.