Flash info du Val d'Oise

Article "Le Parisien" - 21 juillet 2016

Val-d'Oise : deuxième nuit de violences à Persan et Beaumont

De nouveaux incidents ont éclaté mercredi soir, vers minuit, à Persan et Beaumont-sur-Oise (Val-d’Oise), au lendemain de la mort d’Adoma Traoré lors d’une interpellation. Des incidents ont touché aussi Bruyères-sur-Oise. Aucun blessé n'était à déplorer au milieu de la nuit.

Article "Le Parisien" - 13 juin 2016

Mikaël Sala, nouveau patron du FN dans le Val-d’Oise

Le FN 95 a un nouveau patron. Le bureau politique du FN a nommé ce lundi Mikaël Sala, président du collectif Croissance Bleu Marine, comme nouveau secrétaire départemental, et confirmé Stéphane Capdet, conseiller municipal à Eragny, dans sa fonction de secrétaire départemental adjoint.

Article "Fédération Française de Tir

Pétition en ligne : Commission européenne

La Fédération Française de Tir est la fédération olympique qui a reçu délégation du Ministère des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports pour organiser et gérer sur le territoire national la pratique du tir sportif et de loisir de ses 182.000 membres licenciés.

A ce titre, la Fédération Française de Tir s'élève avec la plus grande vigueur contre les propositions législatives de la Commission européenne soit disant destinées à améliorer le contrôle des armes en Europe.

Article "Le Parisien" - 19 octobre 2015

Les réfugiés de Montmorency manifestent leur impatience

Vive tension ce lundi devant l’ancienne maternité de Montmorency, où vivent depuis la mi-septembre une cinquantaine de réfugiés syriens et irakiens. Postés devant le bâtiment, ils ont écrit leurs revendications en arabe, traduites en anglais, sur des bouts de carton qui font office de pancartes.

C’est l’annonce qui leur a été faite du transfert de vingt-sept d’entre eux au centre de séjour Hubert-Renaud de l’île de loisirs de Cergy-Pontoise qui a mis le feu aux poudres.

Article "Le Parisien" - 14  octobre 2015

Argenteuil : elle tuait les moutons à la scie circulaire

Jean-Louis Marsac, le maire PS de Villiers-le-Bel, est en colère. Depuis le mois de juin, il ne reçoit plus le rapport mensuel des chiffres de la délinquance, adressé jusque-là par les services de l’Etat aux élus qui en faisaient la demande.

« C’est une vraie régression, proteste l’élu. En tant que maire, j’ai besoin de savoir ce qui se passe, où ça se passe, et dans quelles proportions. Cela nous permet d’adapter notre intervention sur le terrain. La prévention de la délinquance est inscrite dans le contrat de ville. Et là, on nous supprime des outils précieux dans des communes comme la nôtre. »

Article "Le Parisien" - 13 octobre 2015

Villiers-le-Bel : coup de colère du maire privé des chiffres de la délinquance

Jean-Louis Marsac, le maire PS de Villiers-le-Bel, est en colère. Depuis le mois de juin, il ne reçoit plus le rapport mensuel des chiffres de la délinquance, adressé jusque-là par les services de l’Etat aux élus qui en faisaient la demande.

« C’est une vraie régression, proteste l’élu. En tant que maire, j’ai besoin de savoir ce qui se passe, où ça se passe, et dans quelles proportions. Cela nous permet d’adapter notre intervention sur le terrain. La prévention de la délinquance est inscrite dans le contrat de ville. Et là, on nous supprime des outils précieux dans des communes comme la nôtre. »

Article "Le Parisien" - 09 octobre 2015

Goussainville : les voleurs se débarrassent des preuves devant la police

La discrétion n’était visiblement pas le fort de ces voleurs. Deux hommes âgés de 18 ans et une femme de 21 ans, originaires de Goussainville, ont paniqué au moment d’être contrôlés par la brigade anticriminalité dans la rue des Bergeronnettes à Goussainville, la nuit dernière. Ils se débarrassent d’un démonte-pneu et d’écrous, confirmant les soupçons de la police.

Article "Le Parisien" - 11 octobre 2015

Une parenthèse magique à Paris pour 148 réfugiés du Val-d’Oise

Près de 150 réfugiés syriens et irakiens, accueillis depuis septembre dans le Val-d’Oise, ont pu découvrir Paris ce samedi grâce au Secours populaire 95. Un moment de détente pour ses hommes, femmes et enfants encore traumatisés par les épreuves qu’ils ont traversées.

10 h 15 : Arrivée à la capitale

Article "Le Parisien" - 11 octobre 2015

Régionales : les démocrates musulmans veulent se faire entendre

« Je remercie les islamophobes notoires, les Zemmour, Morano, etc. Grâce à eux, les citoyens français musulmans que nous sommes ont pris conscience qu’il faut se montrer. Nous participons déjà à la vie économique, sociale et culturelle de ce pays. L’heure est venue d’être acteurs politiques pour montrer qu’on peut être citoyens français de confession musulmane, et parfaitement démocrates, respecteux de la laïcité, fiers des valeurs républicaines.»

Président de l’Union des démocrates français musulmans (UDMF), Khalid Majid ne mâche pas ses mots.

Article "Le Parisien" - 08 octobre 2015

Argenteuil : les maires ennemis s’écharpent sur l’avenir de la supérette

Ses lettres rouges et son logo trônent encore sur la Dalle d’Argenteuil. Dans ce quartier du Val nord, où vivent 16 000 habitants, l’esprit de Franprix plane toujours. Il faut dire que ce commerce de 900m², fermé depuis le 9 septembre après avoir subi plusieurs braquages, était devenu incontournable.

Pour certains, c’était du dépannage, pour d’autres l’occasion de faire de grosses courses. « Il nous faut un nouveau supermarché, écrivez-le ! C’est important », insiste une quadragénaire, ce jeudi midi, canne à la main. La veille au soir, lors du conseil d’agglomération, le sujet d’une éventuelle reprise a justement été évoqué. Et, une fois n’est pas coutume, a fait débat.

Article "Le Parisien" - 08 octobre 2015

Argenteuil : un ancien proche du maire (LR) placé en garde à vue

Il est sorti de sa garde à vue ce jeudi midi. Adil Kaddouri, autrefois très proche du maire (LR) Georges Mothron, est aujourd’hui rejeté. Il a même été convoqué au commissariat d’Argenteuil ce mercredi, pour une confrontation avec le directeur de cabinet du maire qui a déposé plainte pour « menaces de mort ».

« Ensuite, on m’a mis en garde à vue, j’ai rien compris, soupire celui qui faisait campagne pour Georges Mothron depuis 2011. Je ne l’ai pas menacé de mort, je ne suis pas fou.J’ai tout fait pour le maire… Aujourd’hui, il ne veut même pas me recevoir. »

Article "Le Parisien" - 05 octobre 2015

Ezanville : la salle de prière illégale devant la justice

Ils pourraient devoir payer 10 000 € de dommages et intérêts. La somme requise par le procureur. Les musulmans de l’association culturelle et cultuelle d’Ezanville, qui rassemble 223 adhérents, devaient répondre ce lundi après-midi d’infraction au code de l’urbanisme devant le tribunal correctionnel de Pontoise.

Le litige porte sur l’ancienne grange du 12, rue Paul-Fort, transformée en lieu de prière depuis quatre ans. Le maire Alain Bourgeois (LR) a porté plainte contre cette association et l’ancien propriétaire des lieux. Il leur reproche d’avoir agrandi la bâtisse et transformé sa destination de bureaux pouvant accueillir une dizaine de personnes en lieu de prière où se pressent une centaine de fidèles à la prière du vendredi. Le tout sans permis de construire. De plus, le site compte trois places de stationnement, quand il en faudrait trente supplémentaires pour respecter la législation.

Article "Le Parisien" - 06 octobre 2015

Réfugiés : la maire LR de Montmorency durement attaquée par l’opposition

Conseil municipal une nouvelle fois électrique à Montmorency, ce lundi soir. C’est l’ancien maire (2008-2014), François Detton (apparenté PS), qui a ouvert le feu, exprimant ses divergences sur la question des réfugiés. Ils sont 79 Syriens et Irakiens, arrivés d’Allemagne en bus à la mi-septembre, à être hébergés pour une durée provisoire de deux mois à Montmorency, sur décision de l’Etat.

Article "Le Parisien" - 06 octobre 2015

Argenteuil : pris à partie, les policiers sortent le flash-ball

L’homme que les policiers repèrent dans la rue Notre-Dame, à Argenteuil, ce lundi soir, vers 20 h 30, tient un objet sous sa veste. Et quand il remarque la présence des policiers de la brigade anticriminalité d’agglomération, il fait demi-tour et part en courant, jetant dans sa course un sac dans un bosquet.

Il parvient à repousser violemment un premier policier lancé à ses trousses avant de se battre avec un autre. Mis au sol, il est finalement maîtrisé avant l’arrivée d’un groupe d’une dizaine de jeunes qui tentent de lui venir en aide, jetant des projectiles sur la brigade. L’un des policiers a fait usage du flash-ball pour mettre en fuite les jeunes et parvenir à placer le suspect âgé de 21 ans en garde à vue. Le sac n’a pas été retrouvé.

Article "Le Parisien" - 04 octobre 2015

Argenteuil : Faouzi Lamdaoui, l’ex conseiller de l’Elysée, face aux juges

Il fut conseiller de François Hollande à l’Elysée. Il a également marqué Argenteuil par son passage mouvementé dans la ville entre 2007 et 2011. Faouzi Lamdaoui était alors adjoint au maire (PS) de Philippe Doucet, avant de démissionner.

Les deux hommes ne s’entendaient pas. Ce lundi et mardi, Faouzi Lamdaoui comparaît devant le tribunal correctionnel de Paris pour « faux et usage de faux » et « abus de biens sociaux ».